Les Beaux Monts, exposé Sud et situé à proximité des Mazelots sur un coteau très pentu, se compose d’argile et de calcaire. C’est un climat plutôt solaire. Le vin qu’il donne dévoile des parfums de cerise noire pulpeuse, de violette et de pivoine. Ajoutés à des tanins doux, il s’exprime tout en suavité et en gourmandise.

 

Les Bâtardes, exposé Ouest-Nord, est plutôt frais. Les arômes s’expriment sur les fruits rouges et des notes intenses

de poivre de Madagascar, empreinte typique de la minéralité de ce terroir. L’ensemble donne au vin son caractère tranché et ciselé.

 

Bâtardes, Beaux Monts, Mazelots, Paradis, Renouel, Bégnaux : ce bel assemblage combine harmonieusement fleurs, fruits rouges et épices. Il en résulte un vin accessible, aussi gourmand que fin, avec cette belle sensation de jus frais et vif en bouche.

Des vins qui ont de la gueule…

 

Pour le millésime 2014, deux climats aux caractères bien différents.

 

Les Beaux Monts, exposé Sud et situé à proximité des Mazelots sur un coteau très pentu, se compose d’argile et de calcaire. C’est un climat plutôt solaire. Le vin qu’il donne dévoile des parfums de cerise noire pulpeuse, de violette et de pivoine. Ajoutés à des tanins doux, il s’exprime tout en suavité et en gourmandise.

 

Les Bâtardes, exposé Ouest-Nord, est plutôt frais. Les arômes s’expriment sur les fruits rouges et des notes intensesde poivre de Madagascar, empreinte typique de la minéralité de ce terroir. L’ensemble donne au vin son caractère tranché et ciselé.

 

Bâtardes, Beaux Monts, Mazelots, Paradis, Renouel, Bégnaux : ce bel assemblage combine harmonieusement fleurs, fruits rouges et épices. Il en résulte un vin accessible, aussi gourmand que fin, avec cette belle sensation de jus frais et vif en bouche.